Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 16:43

Enfin la cérémonie c'est passé ce lundi.Ce fut une cérémonie glorieuse tant pour moi que pour le peuple chinois.

Au programme,plusieurs prestations culturelles en présence de l'ambassadeur de chine et de son
Depuis le 26 janvier, les Chinois se sont donné corps et âme à la célébration du nouvel an chinois, l’une des plus importantes fêtes traditionnelles. Qu’ils soient rats, bœufs, chèvres, dragons… ou singes, les Chinois s’unissent et se réunissent autour de cette fête solennelle priant pour une année meilleure. En Chine comme ailleurs on continue à fêter le passage au nouvel an comme au bon vieux temps, en conservant tous les détails et les rituels.
En sauvegardant ses anciennes traditions, les Chinois de la diaspora ont contribué à la diffusion de la culture traditionnelle chinoise dans le monde entier. En Grande-Bretagne, en Italie, au Portugal, au Canada, à Paris et dans d’autres villes de l’Europe, la célébration du passage de l’année du rat à celle du bœuffle a été riche en couleurs et en traditions. En Tunisie, les Chinois ont choisi depuis des années de partager les joies et les bonheurs de cette fête avec les étrangers. «Les célébrations du passage au nouvel an chinois ce sont étalés sur deux semaines. Ce fut une grande occasion pour les retrouvailles familiales, c’est comme l’Aïd d’El Idha pour les Musulmans. Les cérémonies ont commencé depuis le 26 janvier dernier pour se poursuivre jusqu’au 9 février et elles sont marquées par maintes traditions et rituels qui ont mis en exergue le patrimoine matériel et immatériel chinois».


La cérémonie a commencé  à partir de 18h30, au Centre Culturel et Sportif d’El Menzah 6, la soirée a vu la  présentation de diverses manifestations traditionnelles comme la danse du lion, la danse du dragon, la course du bateau et la marche sur échasses. Outre ces danses tirées du fond du patrimoine chinois et exécutées par les volontaires chinois, le comité d’organisation a programmé un solo de Zheng - cithare à 21 cordes -, un exposé sur la Chine qui présenté par les étudiants de la langue chinoise de l’Institut Supérieur des Langues de Tunis, un show de Kung-fu auquel j'ai participé (je commence déjà à etre habitué), un défilé des habits traditionnels des ethnies minoritaires de Chine…(qui m'a permis de pointer deux numéros) et une séance de dégustation des « Yuanxiao », boulettes de riz glutineux typiquement chinoises qu’on mange le 15e jour du premier mois lunaire qui tombe cette année le 9 février. 
ariel ondoua

Partager cet article

Repost 0
Published by ARIEL Ondoua - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ARIEL Ondoua
  • Le blog de ARIEL Ondoua
  • : LIEU DE CREATION, de spontaneité et de liberté.
  • Contact

Recherche

Liens