Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 11:51
Ce Dimanche ,jsuis sorti en BT avec des potes d'une école d'art architectural européenne(roumaine,turque,japonais, françaises,tunisiens).J'y ait fait la rencontre d'une jeune japonaise experte en kendo (cn3ène dan).Très cool et très joviale, sa pratique des arts martiaux traditionnels avait fini par se fondre à sa personne, c'est ce que j'ai toujours apprécié dans ces arts.Avec un autre collègue japonais(MASA) que j'ai aussi rencontré la-bàs,j'ai évoqué ma pratique du kendo il y'a de celà quelques années meme si je n'était pas parvenu à un niveau de maitrise aussi élevé que sa compatriote.Le stage effectué à hokkaido juste avant d'entrer à la KTO avait été pour moi une illumination qui avait à jamais transfigurer ma pratique des arts martiaux sur beaucoup de plan.C'est art du sabre japonais je n'ai pu l'enseigner qu'à EWANYE EKO(actuel président du club d'arts martiaux de l'université catholique d'afrique central).Cependant cette rencontre a eu le mérite de me rappeler certaines leçons de kendo que je voudrais ici partager avec vous. "De nos jours on ne pense qu'à gagner au Kendo; c'est la décadence du monde du Kendo. Je vous le donne parce que je souhaite que vous fassiez exception à cette tendance, quitte à être le seul". Il s'agit d'une citation ZEN qui dit que ceux qui veulent apprendre le Kendo doivent toujours penser à cultiver leur âme( et c'est vrai pour n'importe quel art martial),respecter la personnalité de leurs partenaires, pour les plus forts maintenir leur posture et leur attitude avec dignité tout en attachant une attention particulière au MAAI (distance), au ZANSHIN (vigilance mentale), au SOCHU NO SAYO (mouvement intérieur des mains) afin d'aider le mieux les moins forts à dégager leurs propres capacités et pour les moins forts s'efforcer à apprendre des techniques à la fois grandioses et exactes sans être intimidés devant les plus forts". Cet enseignement m'a toujours poussé à considérer les arts martiaux comme un puissant outil de développement intérieur et d'amélioration des relations sociales. "Apprendre c'est se graver la sincérité sur la poitrine, enseigner c'est parler ensemble d'espoir";Celà, je l'ai appris de mon propre sensei et ne l'ai jamais oublié. "Le Kendo n'est rien d'autre que la répétition d'exercices; on dit bien "Qui aime bien progresse bien",de plus"On dit que la continuité est une force; ceci est sans doute vrai pour n'importe quelle discipline, mais au Kendo en particulier, si on néglige de s'exercer, on n'a plus d'espoir. Par contre, les techniques que l'on a maîtrisées au bout des entraînements inlassables de sa jeunesse ne se sépareront jamais du corps car il y'a toujours quelque chos qui reste. Il faut pratiquer tous les exercices de base sans négliger le moindre détail. Une fois acquise une base solide, on peut commencer les techniques avancées appliquées, sinon on se cassera la figure à mi-chemin. De plus, les gens les plus talentueux n'arriveraient pas à une étape plus élevée s'ils se contentaient de se battre à tort et à travers puisque jusqu'à un certain niveau, il y a un certain nombre de méthodes établies, exactement comme aux échecs japonais et au GO". voilà ce que je voulais partager avec vous. ARIEL ONDOUA v

Partager cet article

Repost 0
Published by ARIEL Ondoua - dans MY WORLD
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ARIEL Ondoua
  • Le blog de ARIEL Ondoua
  • : LIEU DE CREATION, de spontaneité et de liberté.
  • Contact

Recherche

Liens