Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 23:20
Mon travail des arts martiaux c'est développé petit à petit jusqu'à atteindre une démarche et un style plus personnel.La vie nous ammène toujours à la confrontation entre la théorie et la pratique; c'est une rencontre souvent cruel;surtout quaand l'écart entre ce qu'on est et ce qu'on croit etre se révèle etre énorme.
Je n'oublierai jamais ma première confrontation réel hors du club.J'étais convaincu à cette époque là d'avoir atteint un niveau qui me rendait presque intouchable; je m'étais meme permis de me présenté tout de blanc vetue.Mais quelle ne fut pas ma surprise d'etre roué de coup et de me voir peiner pendant le combat;pis encore, de ne pouvoir placer aucun nage waza ou katame waza pendant le combat.Une simple saisie du membre de l'adversaire me semblait impossible.Ce fut un choc de me découvrir si faible et de découvrir mon aikijutsu si inefficace.
Mais je pense aussi que c'est le grand problème de l'aikido en particulier:l'enthousiasme et l'assiduité ne changent pas la capacité à faire face à une situation concrete de combat.Tout pratiquant sérieux de cet art martial le reconnaitra.Mon maitre me disait:"L'aikido est facile à apprendre, mais extremement difficile à maitriser; le kung fu c'est le contraire".


Mais quelque part cette étape fut salutaire pour ma pratique.En effet, cette étape m'a convaincu de donner une nouvelle dimension à ma pratique martiale, celle d'une recherche vrai de l'efficacité, tout en gardant le coté éthique et esthétique de l'art martial;mais en sachant comment adapté une technique en démonstration et comment utiliser la meme en combat réel.Il m'a fallut 3 ans de pratique acharné pour pouvoir appliqué une seule technique d'aikijitsu en combat réel.Mais une fois cette porte ouverte, elle laisse place à d'énormes possibilités.
















A mes débuts de d'aikido,un de mes sensei comparait le dojo à un laboratoire et nous comparait à des chercheurs.Il disait que nous sommes dans le dojo parce que des problèmes se posent à nous et que nous sommes là pour réfléchir à des solutions à travers des tehniques.Cette façon de voir l'aikido m'a beaucoup impressionné et interessé car alors on devient attentif à la réponse que l'autre va me proposer dans le travail à deux.





Partager cet article

Repost 0
Published by ARIEL Ondoua - dans SAGESSE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ARIEL Ondoua
  • Le blog de ARIEL Ondoua
  • : LIEU DE CREATION, de spontaneité et de liberté.
  • Contact

Recherche

Liens