Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 18:06

Le travail spirituel de l'aikido se base sur deux aspects important:la visualisation et la respiration.Effectivement, visualiser constitue l'un des aspects du Ki. La visualisation joue un rôle fondamental, primordial dans l'Aïkido. C'est un acte mental qui va finir par produire à force d'entrainement  des effets physiques. La visualisation fait partie de l'aspect "attention" du Ki." Lorsque l'attention est localisée, arrêtée au poignet, par exemple, la respiration devient superficielle, perturbée... on oublie tout le reste du corps. Maître Ueshiba répétait toujours: "Maru, sankaku, shikaku", soit: "Cercles, triangles, carrés..." ; lors d'un ressent stage d'aikido le sensei  WRISKO nous l'a rapppelé.Si toute l'attention est bloquée au poignet qui vient d'être saisi par l'adversaire, à moins qu'il ne soit faible, il faut mobiliser tous ses efforts musculaires pour se dégager. Si, au contraire, on visualise un grand cercle, comme un arc-en-ciel passant au-dessus de sa propre tête, en expirant par le bout des doigts pour dessiner le cercle visualisé et que, lorsque la main passe verticalement au zénith, on déplace le pied du même côté en arrière tout en continuant de décrire ce cercle, l'adversaire chute en arrière en lâchant le poignet."


Cette visualisation passe par la respiration abdominale. J'ai eu la chance de la travailler dans le taiji et au kung fu. La respiration abdominale, c'est ce que nous nommons en japonais le kokyu. Dans l'apprentissage des arts japonais, il est toujours question de kokyu. Ko, c'est expiration. Kyu est inspiration. La combinaison des deux fait la respiration.Mon maitre disait que  la respiration, le Kokyu, était le secret ultime de l'apprentissage. Il faut pour y accéder de longues années d'efforts soutenus. Au Japon, on dit qu'un maître d'Art martial après qui les chiens aboient n'est pas un bon maître. Le truc, l'astuce, ce n'est pas un morceau de sucre glissé dans la gueule du chien, c'est le Kokyu, la respiration."

J'aime un  aikido   qui accepte de considérer l'être humain dans son ensemble.

"Le Ki, c'est l'amour, c'est la vie. Il appartient à la sagesse du corps. L'Europe a complètement perdu de vue et cette sagesse et ce corps au cours de son évolution.Cette notion nous l'avons encore en AFRIQUE, c'est peut etre ce que les arabes appellent le BARAKA; j'essaye encore de comprendre cette notion.C'est peut etre ce qu'on appelle au cameroun "l'evu". Le Ki, c'est cette unité invisible qui travaille au cours de la vie de l'individu en absorbant ce qui lui est nécessaire et, inversement, au fur et à mesure de ses besoins. Mais il faut ajouter à cela que le Ki précède tout phénomène vital et que le Ki est contagieux. On ne sait pas pourquoi, lorsqu'on se trouve en présence de certaines personnes, on se sent soudain dynamique, heureux, "euphorisé": l'état de leur Ki se transmet.

Le Ki est très fort, intense quand on est jeune. Puis il s'affaiblit avec l'âge.  Quand le Ki disparaît, on est inanimé, on est mort.

Je cherche encore à développer mon KI.

Partager cet article

Repost 0
Published by ARIEL Ondoua - dans BUDO
commenter cet article

commentaires

cyrille 21/02/2012 09:28


Dit moi ou est ce que je peux trouver un club d'aikido à yaoundé

ARIEL Ondoua 21/02/2012 16:44



Slu mon ami, je ne suis pas au Cameroun. Mais la période ou j'y étais, tu pouvais trouver des cours d'aikido au club black panthers de bastos avec Maitre Toby Patrick et aussi au temple noir avec
Marie Gocker.



gilles 04/02/2011 18:24



je vois que tu a lu les livre d'itsuo tsuda  c'est bien



LADY MARIANNE 14/03/2009 14:20

bonjour et bienvenue dans ma communauté " forum libre expresion - un article de bienvenue est publié sur mon blog chienne de vie avec ton lien merci de ta confiance et de ta participationamicalement Lady Marianne

Présentation

  • : Le blog de ARIEL Ondoua
  • Le blog de ARIEL Ondoua
  • : LIEU DE CREATION, de spontaneité et de liberté.
  • Contact

Recherche

Liens