Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 21:41

 

Il y'a deux semaines, notre sensei ABDELAZIZ MOKHTARI, a invité  une jeune instructrice d’aikijutsu  venu de sousse (SELMA) à diriger une séance pour nous faire découvrir l’aikijutsu. Malgré son jeune age elle a une grande confiance en elle, une étonnante condition physique et une bonne pédagogie.

Pour moi ce fut une retrouvaille, En effet, ce fut le premier art martial que je pratiqua sur la demande de mon père qui avait beaucoup d’admiration pour l’aïkido, n’ayant pu trouver un club d’aïkido, car il faut avouer que l’aikido est encore rare au Cameroun ; j’ai été contraint de me contenter de l’aikijutsu (chose encore plus rare).J’eu cette chance rare et je le réalise encore aujourd’hui d’être admis dans un club d’élite et enseigné par un professeur hors paire à qui je rends ici hommage vu que ses enseignements me servent encore aujourd’hui. J’ai obtenu ma ceinture noire en AOUT 2005; et j’ai enseigné l’aikijutsu pendant 03ans à l’UCAC ( Université Catholique d’Afrique Centrale) et un peu d’aikido vu que les techniques sont très proches.

Mais beaucoup se demandent surement qu’est-ce que l’aikijutsu ?

L'aikijitsu (aussi écrit aiki-jutsu; aiki-jitsu; aiki-ju-jitsu; aiki-jujitsu; aiki-ju-jutsu; aiki-jujutsu; aikijutsu; aiki-no-jutsu — Aïki-no-jutsu étant l’ancien terme (dont la première apparition daterait de 1873 selon certains, du milieu du XVIe siècle selon d’autres)) peut se définir comme l’ art (Technique) de l’harmonisation des énergies. C’est aussi et avant tout un  art de combat  basé sur le principe de coordination entre l’attaque et la défense : rassembler (aï) son energie (ki) puis l’harmoniser (aï) avec les forces (ki) contraires ou opposées, afin d’acquérir la possibilité de contrôler toute situation conflictuelle.
 L'Aikijutsu: C'est l'ancêtre incontesté de l'aiki-do moderne. Il renferme des techniques ( wasa ) particulièrement anciennes que sont le ko-ryu.90 techniques de base ( kihon-wasa ) sont exigées pour atteindre le haut niveau. C'est un ju-jutsu pratiqué dans une forme harmonieuse. Son application comporte des déplacements positifs et négatifs ( ying-yang ) en cercle.
A l'inverse, le ju-jutsu est pratiqué à l'état pur dans ses formes primitives et le plus souvent en ligne. Tous les déplacements s'effectuent en positifs ( irimi ). Nombreux sont les pratiquants d'aiki-do modernes qui s'adonnent aujourd'hui à l'aiki-jutsu Takeda-ryu Maroto-ha, pour mieux saisir l'essence de leur art et ses origines.



Aujourd'hui, le Takeda-ryu est devenu une école traditionnelle qui enseigne, en plus de l'AIKI-JUTSU, différents arts martiaux comme leJujutsu, l'Iai-do, le Jo-do, le Ju-kempo, le Shugijutsu, le Sobu-kendo, etc... dont l'ensemble est d'avantage connu sous le vocable de Sobujutsu.



L'Aikijutsu demande une connaissance détaillée du corps, de ses forces et de ses faiblesses. Les articulations, les points vitaux sont particulièrement visés. A mi-chemin entre le Ju-jutsu et l'aïkido, l'Aiki-jutsu présente un compromis interressant entre la violence du premier et les techniques d'esquives du second.

 

 

Les historiens japonais attribuent la création de l’aïkijutsu alors aiki-in-yo-ho (aïki in’yo ho) « l’utilisation du pouvoir in et yo des énergies unifiées » à (Shinra Saburo) Minamoto-No-Yoshimitsu (1056 – 1127) et dans une moindre mesure à son frère aîné Minamoto-No-Yoshiie (1041 – 1108).

Issu de la doctrine In-Yo-Ho, qui recherchait l’harmonie entre l’homme le ciel et la terre, le principe de base aïki-ho mettra l’accent sur la non-résistance à l’action ou à la réaction d’un adversaire.

Il s’agissait probablement d’une méthode de combat spécifique aux guerriers du célèbre clan Minamoto dont les deux frères codifièrent les techniques, expérimentées et perfectionnées sur les champs de bataille.

Au XVIe siècle, cet héritage se scinda en deux principales écoles : le Takeda-Ryu et le Daïto-Ryu. Basé sur le principe aïki, cet « art de l’instant présent » utilise la science des déplacements et esquives, complétée par des techniques de percussion, de projection, de luxation, d’arrestation et d’immobilisation.

Les liens et similitudes entre le ju-jitsu et l’aïki-jitsu sont beaucoup plus étroits qu’entre le judo et l’aïkido. L’aïki-jutsu est plus imprégné que le ju-jitsu, par les principes, théories et pratiques du sabre. Quelques écoles d’aïkijutsu : Takeda Ryu Nakamura Ha, Takeda-Ryu Maroto-Ha, Hakko-Ryu, Kiraku-Ryu, Koto-Kai, Shido, Yamate-Ryu, Yanagi-Shidare-Ryu ainsi que les différentes écoles se réclamant du Daïto-Ryu.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ARIEL Ondoua - dans BUDO
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ARIEL Ondoua
  • Le blog de ARIEL Ondoua
  • : LIEU DE CREATION, de spontaneité et de liberté.
  • Contact

Recherche

Liens